Sélectionner une page

Histoire

Niché au cœur de la vallée de la Galaure, le village de Hauterives est bâti sur la terrasse de la rive droite, surélevée par rapport à la rivière. Au Moyen Age, le village était fortifié, ses remparts percés de quatre portes ; une seule subsiste au nord-est.  Au 17ème siècle, le seigneur de Hauterives, plutôt que de restaurer le vieux château féodal, préféra construire une nouvelle demeure sur la rive gauche de la Galaure, face au bourg. 

« Le Palais Idéal du Facteur Cheval » 

Hauterives doit surtout sa renommée au Palais Idéal du Facteur Cheval. Indépendant de tous courants artistiques et ne relevant d’aucune technique architecturale, le Palais Idéal est l’illustration de l’architecture naïve. Cette construction originale est une œuvre hors du temps, hors des normes. Défendu ardemment par André Malraux, le Palais Idéal fut classé monument historique en 1969. Il est considéré aujourd’hui comme une référence mondiale de l’art brut. Il accueille chaque année plus de 150.000 visiteurs, dont une forte proportion d’étrangers.

La petite ville d’HAUTERIVES (Alta-Ripa en 1257 puis Alterives en 1588) est située à 25 Km au Nord de Romans sur Isère, à 21 Km au Nord-est de Saint Vallier sur Rhône, sur la route des Dauphins, à 300 mètres d’altitude, entre les deux collines qui forment la riante vallée de la Galaure.

A-t-elle été fondée par les Allobroges, les Romains, les Bourguignons ou les Francs ? Nul ne le sait. L’agglomération était jadis contenue dans l’enceinte du château féodal (XI siècle), dont il ne reste plus que la porte ogivate.

Si l’on en croit la légende, le comte Anselme, originaire de Mayence, et son fils Pinabel, tous deux véritables détrousseurs de passants, habitaient le manoir, et ce fut le paladin Roland qui, guerroyant alors en Dauphiné contre les Maures, mit fin à leurs sinistres exploits après avoir investi leur repaire.

Figure également parmi les seigneurs qui l’ont habité, Amédée de Clermont, abbé de Hautecombe, puis évêque de LAUSANNE et enfin Saint Amédée.

Le château fort s’écroula vers 1650 sous l’usure du temps. C’est à cette époque que fut construit le château que l’on peut voir aujourd’hui sur la  rive gauche de la Galaure, et dont le parc abrite un superbe cèdre du Liban tricentenaire qui s’élève à 35 mètres de haut, pour 8 mètres de circonférence à 2 mètres du sol !

La commune de Hauterives offre un environnement calme, dans un cadre rural mais néanmoins dynamique.

 

« Le Facteur CHEVAL »

 Outre le Facteur CHEVAL qui a laissé à HAUTERIVES, l’oeuvre de sa vie « Le Palais Idéal », monument d’art naif unique au monde qui attire de nombreux visiteurs, il existe quelques Hauterivois célèbres parmi lesquels le Général DE MIRIBEL, dont la statue est érigée devant l’église et qui fut Chef d’Etat Major Général de l’Armée ; Joseph Antoine LACROIX, qui fut préfet de la Drôme et André LACROIX Archiviste Départemental de 1863 à 1910.

Communauté de Communes Porte de DrômArdèche